Index > Informations juridiques et sociales (Divers) > Aides octroyées par l'ANPGIG

AIDES DIVERSES ÉVENTUELLEMENT OCTROYÉES

AUX MEMBRES (GIG ou VEUVES) DE L'ANPGIG

DONS - LEGS - DONATIONS
Depuis sa fondation, la fédération dispose d'une caisse d'entraide sociale.

Pour l'essentiel, elle est alimentée par les dons que les membres et les veuves décident d'ajouter au montant de leur cotisation.

D'autres, lorsqu'ils bénéficient des services de la fédération, expriment leur reconnaissance par un geste.
Certains membres décident, de leur vivant, de léguer à la fédération tout ou partie de leurs biens par testament.
D'autres décident d'une donation.

Il est fortement recommandé que ce geste soit accompagné d'une intention clairement exprimée.

La formule peut être vague : " à l'intention des grands invalides ou des veuves en difficulté " ou bien être finalisée de manière plus précise par une intention de son choix.

A défaut d'intention explicitement énoncée, le legs ou la donation devra être versé à la "dotation" de la fédération (son capital) ce qui la rend beaucoup moins disponible. En effet, seuls les intérêts de ces sommes placées pourront être utilisés.
Tous ces gestes de générosité, sous quelque forme  qu'ils soient, permettent aux responsables de la fédération d'octroyer des aides variées, des prêts gratuits sur l'honneur ou d'autres formes de secours exceptionnels. Le tableau ci-dessous renseigne sur les aides les plus couramment attribuées.


AIDES DIVERSES
Équipement automobile
S'il est à jour de cotisation et adhérent depuis deux ans révolus, un membre de la fédération, qu'il soit participant ou allié, peut solliciter du bureau fédéral une participation à ses frais d’équipement d'automobile motivés par ses infirmités. Ce type particulier d’aide ne sera éventuellement renouvelé qu’après cinq années révolues.
Aides techniques diverses
Un membre devant acquérir du matériel d'aide technique dans son environnement (siège de baignoire, élévateur pour lit, etc.) peut solliciter le concours de sa fédération.

Conditions :

Dans tous les cas, les factures d'équipement acquittées devront être présentées avec la demande.

Une aide, plafonnée à mille euros, pourra être allouée.

Un membre qui aura bénéficié de cette aide ne pourra en solliciter une autre qu'au terme de deux années révolues.

S’il l’estime utile, le PGIG peut prendre avis de la commission de gestion du legs Scott avant d’engager une dépense. Il recevra alors une réponse qui lui permettra de prendre sa décision informé du niveau de participation qui lui sera octroyée sur présentation de la facture acquittée.
Veuves
Informations sur la pension et vérification de l'indice de pension concédée

Lorsqu’une veuve informe le secrétariat fédéral du décès de son mari, membre participant ou allié de la fédération, cette dernière lui communique les informations nécessaires à ses démarches administratives. Au besoin, la fédération s’assurera que la pension de veuve concédée a été liquidée dans le total respect des droits de la veuve. Le cas échéant, la fédération interviendra pour faire procéder à la rectification nécessaire.
Secours fédéral au décès

Sur présentation du bulletin de décès de son mari, la veuve recevra un "secours fédéral au décès" dont le montant actuel est égal à 50 points de pension sur la base de la valeur annuelle du point d’indice. À ce jour, par décision du conseil d'administration, la valeur annuelle du point de pension étant fixée à 13,94 euros à compter du 1 juillet 2013, le montant du secours fédéral s’élève à 697 euros à compter du 1er juillet 2013.

Aides particulières

Une veuve de membre de la fédération, régulièrement inscrite au fichier des veuves, dont l'état de santé nécessiterait l'acquisition d'aides techniques spécifiques, peut elle aussi bénéficier des dispositions ci-dessus appliquées aux membres participants et alliés.

De plus, les veuves de nos camarades, régulièrement inscrites au fichier des veuves, peuvent solliciter du siège fédéral, si possible par l'entremise du président de leur section (si cette section existe réellement), une aide personnalisée pour pallier une difficulté financière passagère. Dans tous les cas, la demande fera l'objet d'une étude particulière pour tenter d'alléger cette difficulté. Un don et/ou un prêt sur l'honneur (sans intérêt) pourra être éventuellement consenti.

Il ne sera toutefois pas possible d'accorder une aide renouvelée sur un long terme, telle, par exemple, une prise en charge de frais de pension en maison de retraite.

Une conseillère auprès du président fédéral pour les questions concernant les veuves de GIG

Depuis 1992, madame Myriam ALGRAIN représente les veuves de GIG au sein de l'association nationale des Plus grands invalides de guerre (ANPGIG).

Il est possible de la contacter en adressant un courrier au secrétariat du siège de l'association.


RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL