RETOUR À L'ACCUEIL JURIDIQUE

RETOUR À LA TABLE ANALYTIQUE

À cette page :
Perte totale de la main Avant-bras Poignet Coude

Désignation des infirmités Pourcentage d'invalidité
(p. 100).
Pourcentage réservé aux bénéficiaires des articles L. 12
et L. 13 bis du code lorsque ce pourcentage est plus avantageux
(p. 100)
Côté droit
Côté gauche Côté droit Côté gauche
1887 1915 1887 1915

MÉTACARPE
* * * * * *

Fractures
* *

307

* * *
Cal difforme, saillant, gêne, motrice des doigts correspondants ..............................................................
Fractures avec perte de substance osseuse sur l'un ou l'autre bord de la main, déviation secondaire de la main ; écartement ou gêne motrice importante des doigts ......
5 à 15


10 à 20
4 à 12


8 à 15
* 5 à 15 * 0 à 5

Luxations
* * * * * *
Des deux derniers métacarpiens
De tous les métacarpiens 
(Suivant la gêne fonctionnelle des doigts et du poignet)
15 à 20
30 à 40
12 à 15
20 à 50
* 40
60
* 30
50

PERTE TOTALE DE LA MAIN

* * * * * *
Par désarticulation du poignet ou amputation très basse de l'avant-bras ..............................................................
Par amputation atypique intra-carpienne ......................
Par désarticulation des cinq métacarpiens ....................
Par amputation intra-métacarpienne .............................
Par ablation du pouce et des quatre doigts ...................

85 (3)
85 (3)
85 (3)
85 (3)
85 (3)
85 (3)
85 (3)
85 (3)
85 (3)
85 (3)
* * * *
Perte des deux mains 100 (2) 100 (2)

(2) A moins que la dissociation de l'infirmité en ses différents éléments donne un pourcentage plus élevé (application de la circulaire n° 542/EMP du 31 mars 1953, voir p. 446) par suite, soit du mode de décompte du taux de la pension, soit du droit au bénéfice des dispositions des articles L. 17 et L. 36 à L. 40 du code.

(3) Décret du 23 avril 1931.

RETOUR À LA TABLE ANALYTIQUE

Haut de page

POIGNET

* * * * * *
a) Les mouvements de flexion et d'extension varient entre 95° et 130°
b) Les mouvements de pronation et de supination embrassent un angle total de 180°

Fractures
(voir ci-après)
* * * * * *
Raideurs articulaires et ankyloses partielles
Raideurs de l'extension et de la flexion 5 à 8 4 à 6 * * * *
Si les mouvements conservés se produisent également de chaque côté de la verticale, l'angle de mobilité est dit favorable .......................................................................
Si l'angle de mobilité s'effectue dans la flexion exagérée, c'est-à-dire lorsque l'extension ne peut pas se faire, l'angle de mobilité est dit défavorable ..................
* * * 8


15 à 20
* 5


10 à 20
Raideurs de la pronation et de la supination 5 à 10 4 à 8 * * * *
Si la partie du mouvement conservé évolue dans la position favorable de la pronation .................................
Si la partie du mouvement conservé évolue dans la position défavorable de la supination ............................
* * * 10

20 à 30
* 8

10 à 20
Raideurs combinées 10 à 20
8 à 15 * * * *

Ankyloses complètes
* * * * * *
a) En extension et demi-pronation, pouce en dessus, pouce et doigts mobiles ................................................
b) En extension et pronation complète, doigts mobiles .
c) En extension et pronation complète, doigts raidis ....
d) En extension et supination, suivant le degré de mobilité des doigts ........................................................
e) En flexion et pronation, suivant le degré de mobilité des doigts .....................................................................
f) En flexion et supination, doigts mobiles ...................
g) En flexion et supination, doigts ankylosés (perte de l'usage de la main) ........................................................
20
25
40

40 à 50

45 à 60
50

60
15
20
30

30 à 40

35 à 45
40 à 50

45

60






65
20

40

40

40
50

50

60






65
10

30

30
30

40

40

Luxation
* * * * * *
Luxation non réduite du poignet lorsqu'elle détermine une gêne fonctionnelle importante * * 60 * 60 *

Pseudarthrose
(poignet ballant)
* * * * * *
À la suite de larges résections ou de grandes pertes de substance traumatiques du carpe 40 30 65 20 65 10

Main droite, radiale ou cubitale
* * * * * *
Consécutive à une large perte de substance d'un des os de l'avant-bras suivant le degré de la déviation latérale et de la gêne apportée à la mobilité des doigts 20 à 40 15 à 30 * * * *

RETOUR À LA TABLE ANALYTIQUE

Haut de page

AVANT-BRAS

* * * * * *

Fractures
(voir ci-après)




* * * *
a) Inflexion latérale ou antéro-postérieure des deux os avec gêne consécutive des mouvements de la main .....
b) Limitation des mouvements de torsion (pronation et supination) 
Pronation conservée, supination abolie ........................
Pronation abolie, supination conservée ........................
c) Suppression des mouvements de torsion avec immobilisation
En demi-pronation, pouce en dessus ............................
En pronation complète .................................................
En supination ...............................................................
Cals vicieux : extrémité inférieure du radius (pénétration des fragments impossible à corriger, avec lésions articulaires et tendineuses) ...............................
5 à 15


5 à 10
10 à 15


15
25
35


4 à 12


4 à 8
8 à 12


12
20
25



* 10
20 à 30



40
50


10 à 20
* 5
10 à 20



30
40


10

Pseudarthrose
(curabilité opératoire, sinon)
* * * * * *
a) Des deux os
Serrée ...........................................................................
Lâche (avant-bras ballant) ............................................
b) D'un seul os
Serrée ...........................................................................
Lâche ...........................................................................
10
40

0 à 5
5 à 10
8
30

4
8
65


30
40

10
20
65


20
30

10
15

Amputation
* * * * * *
Amputation de l'avant-bras 85 (4) 85 (4) * * * *

RETOUR À LA TABLE ANALYTIQUE

Haut de page

COUDE

* * * * * *
L'amplitude en degrés des mouvements de flexion et d'extension du coude s'effectue :
a) Pour la flexion, depuis 180° (extension complète) jusqu'à 30° (flexion complète)
b) Pour l'extension, depuis 30° (flexion complète) jusqu'à 180° (extension complète)
Amplitude des mouvements de torsion (voir Poignet)

Cicatrice du coude entravant l'extension complète
* * * * * *
Extension limitée :
a) A 135° ......................................................................
b) A 90° .......................................................................
c) A 45° .......................................................................
d) En deçà, de 45°, l'avant-bras étant maintenu en flexion à angle très aigu
10
20
40

50
8
15
30

40
* 20


60
* 20


60

Fractures
(voir ci-après)
* * * * * *

Raideurs articulaires
* * * * * *
a) Lorsque la partie du mouvement conservé évolue dans la position favorable :
1. Flexion active entre 110° et 75° ................................
2. Flexion active entre 75° et la flexion complète .........
b) Lorsque la partie du mouvement conservé évolue dans la position défavorable :
Extension active de 110° à 180° ...................................
c) Mouvements de torsion (voir Avant-bras)
10
20


30
8
15


25
* 10
20


50
* 10
15


40

(4) Décret du 23 avril 1931.

RETOUR À LA TABLE ANALYTIQUE

Haut de page

Ankyloses complètes
*

310

* * * *
Ce terme vise l'abolition des mouvements de flexion, d'extension, de promotion et de supination

La position d'ankylose du coude est dite en « flexion », de 110° à 30° ; elle est dite « en extension », de 110° à 180°
Position favorable
En flexion entre 110° et 75° ..........................................
En flexion à angle aigu à 45° ........................................
Cas extrême de flexion forcée où la main est appliquée contre l'épaule ...............................................................
Position défavorable
En extension entre 110° et 180°

35
40 à 45

.......

50

25
30 à 40

.......

45

60
60

65

65

30
40

60

60

60
60

65

65

20
30

50

50
Ankyloses incomplètes (huméro-cubitale complète avec conservation des mouvements de torsion)
a) Position favorable
1. En flexion entre 110° et 75°
2. En flexion à angle aigu à 45°



25
30



20
25
* * * *
b) Position défavorable
En extension entre 110° et 180°
.......
45
35
* * * *

Fracture de l'olécrane
*

310

* * * *
a) Cal osseux ou fibreux court, bonne extension, flexion peu limitée .........................................................
b) Cal fibreux long, extension active complète, mais faible, flexion peu limitée ..............................................
e) Cal fibreux long, extension active presque nulle, atrophie notable du triceps ............................................
5

10

20
4

8

15
* 10



20
* 5



10

Luxation
* * * * * *
Luxation non réduite du coude * * 65 * 65 *

Pseudarthrose
*
0
* * * * *
Consécutive à de larges pertes de substance osseuse ou à des résections étendues du
coude :
a) Coude mobile en tous sens, extension active nulle ....
b) Coude ballant ............................................................
30 à 40
50
25 à 30
40
65 50 65 40

Désarticulation
* * * * * *
Désarticulations du coude 90 (5) 90 (5) * * * *

5) Décret du 23 avril 1931

 RETOUR À LA TABLE ANALYTIQUE                                                                                        Haut de page

RETOUR À L'ACCUEIL JURIDIQUE

"Guide-barème des invalidités" du ministère de la défense - Bulletin officiel des armées - n° 364-O* - pages 307 à 310