Index du site > Ancienne fédération nationale > Bref historique

Fédération nationale des Plus grands invalides de guerre

Bref historique - ses membres - ses buts - son avenir


BREF HISTORIQUE

Le 5 octobre 1922, est créée l'Association nationale des Grands invalides de guerre.

Elle devient rapidement la Fédération nationale des Plus grands invalides de guerre qui édite le périodique Le Grand Invalide.

Conformément à son intitulé, la Fédération accueille sélectivement ceux dont les blessures sont les plus lourdes, quelles que soient leur nature et leur localisation.

Le tribut payé par ces soldats n'est pas étranger au fait que dès 1924, la Fédération sera la seule association à avoir l'honneur de raviver la Flamme sous l'Arc de Triomphe de Paris le jour de la fête nationale.

À cette occasion, depuis près de vingt ans, elle reçoit tous les ans des lycéens de classes terminales, les associant ainsi à ce geste de notre mémoire nationale.

LES MEMBRES DE LA FÉDÉRATION

La Fédération est essentiellement l'œuvre des grands mutilés de la guerre 14/18. Elle a compté plus de 9.000 victimes de cette Première guerre mondiale.

Au cours de ses 80 ans d'existence, l'association a servi environ 30.000 membres.

Ces membres sont originaires de toutes les générations de feu, depuis la guerre 14/18,  jusqu'aux derniers conflits dans lesquels des militaires français ont été engagés (Ex-Yougoslavie, Somalie, Rwanda, etc.).

Une génération de feu s'est éteinte, celle des blessés de la guerre 14/18. Les trois derniers membres de ce conflit sont décédés au cours de l'année 1997. Ils étaient nés en 1893, 1895 et 1898.

Les membres de notre fédération se regroupent selon deux modalités :

A. - un membre participant satisfait aux conditions suivantes :
  • être titulaire de la carte du combattant,
  • être blessé de guerre ou blessé en service commandé pendant la guerre,
  • être bénéficiaire soit de l'article L. 16 soit de l'article L. 17.
ou bien
  • être titulaire de l'article L. 18 (droit à la tierce personne). Il peut alors ne pas satisfaire à l’une ou l’autre des trois conditions ci-dessus.

B. - un membre allié ne remplit pas les conditions ci-dessus, mais il a toutefois la qualité de "grand invalide de guerre" (taux global d'invalidité égal ou supérieur à 85 p. 100) pour infirmités imputables au service ou à la guerre (victimes civiles).

Tous les membres - participants ou alliés - bénéficient gratuitement des services de la fédération :
  • Un périodique "Le Grand Invalide" qu'ils reçoivent six fois par an,
  • éventuellement des renseignements complémentaires concernant leurs droits qu'ils reçoivent par téléphone ou par lettre (les bureaux sont ouverts tous les jours du lundi au vendredi),
  • si besoin, ils bénéficient aussi d'interventions ou démarches qu'ils demandent à la fédération.
Toutefois, pour des raisons statutaires, seuls les membres participants ont droit de vote dans les réunions.
La cotisation qui constitue une participation à l'ensemble des frais de fonctionnement de la fédération est versée avant le début de chaque année. Son montant équivaut à deux fois et demi la valeur annuelle du point de pension (36 euros pour l'année 2008). Elle est toujours versée au siège fédéral à Paris et non au bureau de section (sauf pour les adhérents de la section d’Alsace et Territoire de Belfort en raison de la législation spéciale propre aux associations).

Pour plus de renseignements ou présenter votre demande d'adhésion,
s'adresser au secrétariat fédéral :

13, avenue de La Motte-Picquet, 75007 Paris

Téléphone : 01 44 11 32 70  -  Télécopieur : 01 44 11 32 72  -  Courriel : pgig@wanadoo.fr

LES BUTS DE LA FÉDÉRATION

Les buts de la Fédération, de 1922 à nos jours, ont toujours été les mêmes :
  • Améliorer la législation des pensions et défendre les droits acquis.
  • Contribuer au perfectionnement de l'appareillage.
  • Promouvoir l'accessibilité en tous lieux et développer les aides techniques réduisant le handicap dans l'environnement.
  • Soutenir matériellement et moralement ses membres et leurs veuves (ou veufs).
  • Diffuser l'information par le biais du Grand Invalide, bulletin bimestriel, servi gratuitement à tout adhérent à jour de cotisation.
VERS UNE FONDATION

Constatant le vieillissement de ses effectifs (1550 PGIG et 750 veuves) et leur rapide disparition, la Fédération cherche à pérenniser son action auprès des grands blessés militaires par la création d’une fondation dont les statuts vont être déposés devant le Conseil d’État.

RETOUR À ACUUEIL ANCIENNE FÉDÉRATION